Article

Pourquoi les femmes sont-elles en moins bonne santé mentale que les hommes?

La grève des femmes et la Journée internationale des droits des femmes sont l’occasion, chaque année, de rappeler les inégalités persistantes entre hommes et femmes et de revendiquer des améliorations. En ce 8 mars 2024, minds saisit l’opportunité de mettre en lumière un domaine particulier où les inégalités sont moins connues mais pourtant frappantes: la santé mentale.

07
March
2024
Article

Pourquoi les femmes sont-elles en moins bonne santé mentale que les hommes?

La grève des femmes et la Journée internationale des droits des femmes sont l’occasion, chaque année, de rappeler les inégalités persistantes entre hommes et femmes et de revendiquer des améliorations. En ce 8 mars 2024, minds saisit l’opportunité de mettre en lumière un domaine particulier où les inégalités sont moins connues mais pourtant frappantes: la santé mentale.

07
March
2024
Article

Pourquoi les femmes sont-elles en moins bonne santé mentale que les hommes?

La grève des femmes et la Journée internationale des droits des femmes sont l’occasion, chaque année, de rappeler les inégalités persistantes entre hommes et femmes et de revendiquer des améliorations. En ce 8 mars 2024, minds saisit l’opportunité de mettre en lumière un domaine particulier où les inégalités sont moins connues mais pourtant frappantes: la santé mentale.

07
March
2024
Ressources
Article

Pourquoi les femmes sont-elles en moins bonne santé mentale que les hommes?

La grève des femmes et la Journée internationale des droits des femmes sont l’occasion, chaque année, de rappeler les inégalités persistantes entre hommes et femmes et de revendiquer des améliorations. En ce 8 mars 2024, minds saisit l’opportunité de mettre en lumière un domaine particulier où les inégalités sont moins connues mais pourtant frappantes: la santé mentale.

07
March
2024
Ressources
Article

Pourquoi les femmes sont-elles en moins bonne santé mentale que les hommes?

La grève des femmes et la Journée internationale des droits des femmes sont l’occasion, chaque année, de rappeler les inégalités persistantes entre hommes et femmes et de revendiquer des améliorations. En ce 8 mars 2024, minds saisit l’opportunité de mettre en lumière un domaine particulier où les inégalités sont moins connues mais pourtant frappantes: la santé mentale.

07
March
2024
Ressources
Article

Pourquoi les femmes sont-elles en moins bonne santé mentale que les hommes?

La grève des femmes et la Journée internationale des droits des femmes sont l’occasion, chaque année, de rappeler les inégalités persistantes entre hommes et femmes et de revendiquer des améliorations. En ce 8 mars 2024, minds saisit l’opportunité de mettre en lumière un domaine particulier où les inégalités sont moins connues mais pourtant frappantes: la santé mentale.

07
March
2024
Ressources
Article

Pourquoi les femmes sont-elles en moins bonne santé mentale que les hommes?

La grève des femmes et la Journée internationale des droits des femmes sont l’occasion, chaque année, de rappeler les inégalités persistantes entre hommes et femmes et de revendiquer des améliorations. En ce 8 mars 2024, minds saisit l’opportunité de mettre en lumière un domaine particulier où les inégalités sont moins connues mais pourtant frappantes: la santé mentale.

07
March
2024

La santé mentale ne se résume pas à une absence de troubles psychiques. Elle comprend le bien-être, l’optimisme, la satisfaction, la confiance en soi, ou la capacité relationnelle. Elle est influencée par une interaction complexe de nombreux facteurs tels que les relations sociales, les événements de la vie, des facteurs génétiques, le revenu, la formation, l’emploi, le logement, l’accès aux services, les violences, les discriminations, ou encore l’environnement dans lequel on vit. Parce qu’il a une influence sur tous ces facteurs, le genre a inévitablement une influence déterminante sur la santé mentale.

La souffrance psychique des femmes

Comme dans beaucoup d’autres domaines, la situation des femmes en termes de santé mentale est moins favorable que celle des hommes. Les données suisses récentes (7) nous apprennent que:

Ces chiffres sont frappants parce qu’ils révèlent une inégalité de fait entre hommes et femmes face à la souffrance psychique. Expliquer ces différences est complexe, mais en mettant en interaction le genre avec d’autres facteurs sociaux et avec certains facteurs de risques spécifiques, on peut tenter de comprendre comment les inégalités entre les sexes peuvent affecter la santé, notamment mentale (2).

Le prix des rôles sociaux

Les facteurs psychosociaux qui influencent la santé mentale des femmes ne sont pas les mêmes que pour les hommes. Des événements critiques tels que la grossesse, un avortement, des discriminations, des violences ou la parentalité en solo (la majorité des parents seuls sont des femmes) ont un impact direct sur la santé mentale des femmes.

Au-delà de ces événements, les rôles sociaux attribués aux femmes ont un lourd impact sur leur santé mentale. La répartition traditionnelle des responsabilités familiales et domestiques entre hommes et femmes constitue en soi un facteur de vulnérabilité.Dans 70% des ménages suisses ayant des enfants, la responsabilité principale des tâches domestiques incombe aux femmes (3). Et lorsqu’un enfant est malade, dans 74% des cas, c’est la femme qui reste à la maison. En Suisse, près d’une personne sur 13 est proche aidant (personnes qui prennent soin de proches malades ou incapacités), 54% sont des femmes (8). Ces personnes font face à des contraintes physiques, psychiques et sociales qui ont un impact négatif sur leur état de santé, leur bien-être et leur satisfaction générale (4). Ce sont également les femmes qui subissent les répercussions financières de la vie familiale (perte d’emploi, temps partiel, salaires et retraites moindres, etc.)

Cette surcharge familiale et domestique, cumulée souvent avec une vie professionnelle augmente le risque de surcharge mentale et émotionnelle, et par conséquent le risque d’épuisement, mais aussi de troubles anxieux ou dépressifs (2).

Le travail, incubateur de souffrance

La vie professionnelle des femmes constitue également une source de risques pour leur santé mentale. Dans le cadre de notre dossier sur le travail, nous avons abordé les multiples inégalités qui touchent à la santé mentale au travail. Les inégalités de genre sont bien présentes au travail, avec un impact non-négligeable sur la santé mentale des femmes. Une étude menée en 2016 par l’Université de Columbia a par exemple établi un lien étroit entre l’écart de rémunération entre hommes et femmes, et la survenue de symptômes dépressifs et d’anxiété.

Entre sexisme, harcèlement et discriminations, le milieu du travail peut ressembler à un incubateur de souffrance psychique pour les femmes. Selon un sondage réalisé pour Young Women’s Trust, au Royaume-Uni, près d’un quart des femmes du pays seraient victimes de harcèlement sexuel au travail, mais seules 8% de ces femmes le signalent. Toujours selon ce sondage, 31% des femmes disent avoir été victimes de discrimination fondée sur le sexe lors de la recherche d’emploi et plus de 40% des mères déclarent subir des discriminations à cause de leur grossesse. Elles sont 52% à rapporter que ces discriminations, et donc leur vie professionnelle, ont un impact négatif sur leur santé mentale.

Victimes de violences

Les femmes sont toujours aujourd’hui les principales victimes des violences d’ordre physique, sexuel ou psychologique. En 2021, sur les 44’600 victimes d’infractions en Suisse, 74% étaient de femmes. Mais 82% des auteurs étaient des hommes… (5)

Les conséquences de ces violences se traduisent, notamment, par des traumatismes psychiques même des années plus tard. Ces victimes ont un risque plus élevé de développer des symptômes dépressifs, des comportements à risques, des états de stress post-traumatiques, voire de faire des tentatives de suicide. Dans beaucoup de cas de violences, notamment de violences sexuelles, les victimes ne rapportent pas l’infraction avant plusieurs années, ce qui a pour conséquence de les priver des soins, du soutien et de l’accompagnement nécessaires. Ce délai peut aggraver la souffrance psychique des victimes et augmenter la durée des traitements lorsqu’ils sont enfin reçus.

Progresser et nuancer

Le genre est un facteur majeur de santé mentale, non seulement en tant que tel, mais parce qu’il influence tous les autres. La souffrance psychique des femmes est à l’évidence multi-factorielle, comme toute souffrance. Cette Journée internationale pour les droits des femmes nous donne l’occasion de nous souvenir qu’être homme ou femme, aujourd’hui, fait encore une différence, même en termes de bien-être mental, et que nous avons une responsabilité collective d’agir pour combler ces différences. Mentionnons également que si les hommes s’en tirent mieux que les femmes statistiquement, c’est peut-être également pour des raisons moins évidentes. La dépression masculine, par exemple, passerait souvent inaperçue et ne serait donc pas assez traitée en raison de barrières émotionnelles (les hommes parlent moins de leur souffrance que les femmes) et de problèmes de dépistage (les symptômes masculins de la dépression sont différents et donc méconnus, ce qui a pour conséquence qu’elle est souvent mal diagnostiquée) (6).

Partager la ressource

Sur le même thème

Blog title heading will go here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros.
Podcast
11 Jan 2022
5 min read

Tout le monde vieillit, les femmes* aussi ? L'INTEGRAL

Pour ce talk, le Réseau femmes* et minds s'unissent pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination des femmes qui vieillissent. Passée la quarantaine, “le spectre de la vieille peau continue de hanter tous les esprits”** ! Clichés, idées reçues et stéréotypes alimentent les tabous autour du vieillissement des femmes. Agisme et invisibilisation des femmes de plus de 50 ans achèvent ce tableau peu glorieux. Alors vieilles, fières et libérées, c’est possible ? * Toute personne qui se reconnait en tant que femme ou socialisée en tant que telle. ** Fiona Schmidt – “Vieille peau”* Toute personne qui se reconnait en tant que femme ou socialisée en tant que telle.
Vidéo
30
November
2023
min de lecture

Tout le monde vieillit, les femmes* aussi ? LE RECAP

2'30 minutes pour comprendre la thématique de notre dernier talk - Tout le monde vieillit, les femmes* aussi ! - avec les moments clés et de la soirée et les témoignages de nos participant·es. * Toute personne qui se reconnait en tant que femme ou socialisée en tant que telle.
Vidéo
30
November
2023
min de lecture

Retour sur le talk : Les femmes* aussi ont le droit de vieillir !

Mardi 31 octobre dernier avait lieu notre apéro-débat “Tout le monde vieillit… Les femmes* aussi !”. Pas moins de 80 personnes étaient présentes à La Collective pour participer à ce 8ème minds talk. Des discussions engageantes, des témoignages touchants, un partenaire au top - le Réseau femmes* - et des intervenantes brillantes - Cornelia Hummel et Ghislaine Heger : tout était réuni pour faire de cette soirée un beau succès. On vous propose un retour sur les thématiques et les discussions riches qui ont eu lieu durant cet événement. * Toute personne qui se reconnait en tant que femme ou socialisée en tant que telle.
Article
30
April
2024
min de lecture

Pourquoi a-t-on si peur de vieillir ?

Les dossiers de minds explorent les grandes thématiques de la santé mentale. Ils permettent de décrypter les grands enjeux de société autour de la santé mentale et de lever de nombreux tabous. Ceci est une synthèse du dossier « Pourquoi a-t-on si peur de vieillir ? » avec du contenu accessible, visuel et fondé scientifiquement.
Brochure
13
December
2023
min de lecture

Les hommes AUSSI ont une santé mentale

Un homme* se doit d’être solide, de ne pas pleurer et de protéger ses proches. Des clichés dangereux, qui font passer les hommes pour des robots sans émotion, et dont le bien-être psychique ne compte pas. Pourtant, eux aussi, ont une santé mentale ! S’il est vrai que statistiquement, les femmes souffrent plus de troubles psychiques que les hommes (lire notre article sur le sujet), cela ne signifie pas pour autant que ces derniers ne souffrent pas. Il est par ailleurs probable que les problèmes de santé mentale des hommes soient sous-évalués.
Article
13
February
2024
min de lecture

Ménopause, santé mentale sous pression !

Les infographie de minds permettent de mieux comprendre les problématiques et les déterminants de la santé mentale avec du contenu accessible et fondé scientifiquement. Elles synthétisent en image des informations et concepts clés de la santé mentale avec des messages forts et des chiffrés clés. Cette infographie est issue du dossier « nom du dossier ».
Infographie
26
October
2023
min de lecture

Minds te parle : de la ménopause

Tabous, clichés, stéréotypes, informations essentielles... avec les "minds te parle", on déconstruit les idées reçues sur la santé mentale ! Multitude de symptômes, tabou, pression sociale, préjugés, clichés, stigmatisation… la ménopause fait peser un poids démesuré sur la santé mentale des femmes ! Mais être ménopausée, est-ce perdre sa féminité ? Les femmes n’ont-elles pas le droit de vieillir au même titre que les hommes ?
Vidéo
20
June
2024
min de lecture

Ménopause, briser le tabou !

Multitude de symptômes et stigmatisation, la ménopause fait peser un poids démesuré sur la santé mentale des femmes* (2/3). C’est non seulement leur image d’elles-mêmes qui est impactée durant cette transition, mais également leur vie sociale, sexuelle et professionnelle.
Article
21
February
2024
min de lecture

Libérée... Délivrée... Ménopausée !

Et toi, t’es ménopausée ? Si l’on en croit le tic tac menaçant de la fameuse “horloge biologique”, le temps des femmes* semble leur être compté ! Horreur ! La ménopause est un phénomène par lequel va passer près de la moitié de la planète, alors, n’ayons plus peur d’en parler, cessons de la considérer comme un tabou ou comme une période abominable dans la vie des femmes ! Il est temps de revaloriser ce moment charnière de la vie. Il est temps de donner aux femmes le droit de vieillir et de passer ce cap le plus sereinement possible.
Article
20
March
2024
min de lecture